l'art du thé magasin de thés à tournai
Thés

Le thé, un art sacré ou un plaisir ?

Assis derrière le comptoir de notre magasin de thés à Tournai, je réfléchissais à cette question. A savoir si boire du thé tenait plus d’un art que d’un plaisir ? N’hésitez pas d’ailleurs à mettre un commentaire là-dessus, vos avis sont toujours bienvenus sur ce blog.

Pour moi, le thé, c’est un peu de ces deux univers. C’est d’abord un rituel. Un rendez-vous avec moi-même au quotidien. Choisir la bonne théière et la bonne tasse à associer avec le thé du moment. J’aime à créer un univers particulier pour chaque « instant Thé ». C’est vrai que ces dernières années, le thé a

été élevé au rang d’un art, il l’était depuis toujours mais en occident, on en avait peu conscience vu la forme sous laquelle on avait l’habitude de le consommer. Des photographies, des films, des voyages se font autour de la cérémonie japonaise du thé dont les bienfaits du thé vert matcha ne sont qu’un tout petit écho. Qui parmi nous possède autant de bols à matcha qu’il y a de jours dans l’année ? Qui prend quelques heures pour le préparer et le déguster ?

Alors, finalement, notre dégustation ne serait que plaisir ? Le plaisir de se poser, de sentir un parfum, de goûter à une boisson chaude et réconfortante. Ou bien capable de nous stimuler pour la journée ? Chaque jour, dans notre magasin de thés à Tournai, nous faisons la rencontre de personnes passionnées par le thé et derrière toute dégustation, je ressens ces petits rituels, je constate quel bonheur se lit dans les yeux de quelqu’un qui a trouvé la tasse dont il rêvait, qui découvre de nouveaux arômes… Oh oui, il y a bien du plaisir mais aussi tout un art de préparer son thé. Chacun a ses habitudes, son rituel. Et vous, quel est le vôtre ?

Christophe

Herboriste diplômé, je suis cofondateur de Natorea. Mes domaines d'expertise sont les plantes du stress, le burnout, l'alimentation thérapeutique, l'ancrage nature et l'ethnobotanique. Ma conviction : le Bien-être est affaire d'équilibre et il vaut toujours mieux emprunter la voie du milieu, sans privation et sans excès.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.