Thés

La Corée, cet autre pays du thé

A côté de la Chine, du Japon, de l’Inde ou même du Sri Lanka, la Corée est un pays producteur de thés dont on entend de plus en plus parler.

Quatre types de thés verts coréens vous feront découvrir de nouvelles saveurs venues d’Orient. L’Ujeon est un thé aux feuilles jeunes, issues de la première récolte printanière. Le Sejak est cueilli plus tard dans la saison. Le Jungjak est, lui, récolté durant le mois de mai et enfin le Daejak se récolte encore plus tardivement. Ces différents périodes de récolte confèrent aux thés coréens des saveurs distinctes suivant la maturité du feuillage.

 

On peut encore évoquer le thé jaune, le Hwangcha. Attention à ne pas le confondre avec son homologue chinois, thé rare et luxueux. Le thé jaune coréen est un thé légèrement fermenté qui se situe entre les thés verts Nokcha et les thés fermentés Balhyocha. C’est la durée limitée de son oxydation qui lui confère sa couleur jaune dorée.

 

Si vous êtes curieux de découvrir des thés issus de contrées différentes, suivez-nous. Natorea vous révélera au fil d’articles autant de classiques que de jolies pépites. A travers nos ateliers consacrés aux thés, vous apprendrez à les déguster, à les servir, à les marier avec toutes sortes de mets. Passez également nous voir en notre boutique à Tournai pour découvrir notre sélection de thés bios !

Géraldine

Herboriste diplômée et cofondatrice de Natorea, l’univers du thé (des thés !) et la super-nutrition sont mes domaines de prédilection. Tout en privilégiant la voie scientifique, j’explore avec passion les perspectives holistiques du bien-être, notamment l’approche ayurvédique ou énergétique. Fermement engagée dans les questions d’éthique et d’environnement, je souhaite mettre mon expertise au service d’une santé respectueuse de l’humanité et de la nature, de la Terre à la Tasse.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *