Herboristerie

Gemmothérapie : le macérât de bourgeons

La gemmothérapie est apparue dans les années 60 grâce au travail du docteur belge Pol Henry. Il fut le premier à s’intéresser aux bourgeons, “gemmae” en grec. Ces parties de plantes qui contiennent toute l’information pouvant conduire à la feuille, au fruit, à la formation d’un rameau. Au cœur des bourgeons se trouve le méristème constitué d’un amas de cellules végétales indifférenciées capables de “reconstruire” la plante dans son entièreté. L’idée renoue avec le concept de “totum” cher aux herboristes, qui est celle de l’efficacité d’une plante entière plutôt que de l’une de ses parties seule. Dans les bourgeons, on retrouve des minéraux, oligo-éléments, hormones, enzymes et vitamines.

 

Les propriétés actives des bourgeons, mais aussi de radicelles ou de jeunes pousses sont extraites dans un mélange d’alcool, d’eau et de glycérine. On parle donc d’un macérât puisqu’il s’agit d’une macération des éléments végétaux dans un mélange de liquides froids, chacun permettant l’extraction de composés différents.

Chez Natorea, nous avons choisi de travailler avec la marque ALPHAGEM. Leur démarche scientifique et le fait de préparer leurs macérats de bourgeons frais en les stabilisant directement sur le lieu de récolte nous ont convaincus de l’excellente qualité de la marque.

 

Christophe

Herboriste diplômé, je suis cofondateur de Natorea. Mes domaines d'expertise sont les plantes du stress, le burnout, l'alimentation thérapeutique, l'ancrage nature et l'ethnobotanique. Ma conviction : le Bien-être est affaire d'équilibre et il vaut toujours mieux emprunter la voie du milieu, sans privation et sans excès.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *